UA-68671480-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2011

Grammaire oui! Mais savoir pourquoi on l'enseigne!

 

Grammaire ? Vous avez dit grammaire ?

 

Problématique : comment abandonner de vieilles habitudes ? Comment mettre la grammaire vraiment au service de la production écrite. ?

 

Tout enseignement de la grammaire doit reposer, à l’école élémentaire, sur la reconnaissance, l’identification.

Reconnaissance des types, des formes des phrases employées; (le code de ponctuation est un élément de reconnaissance mais pas le seul.)

 

Identification de chaque proposition d’une phrase complexe. (Du moins savoir l’isoler, puisqu’un mot n’a de fonction que dans sa proposition.)

 

Reconnaissance des mots de la langue française : noms, verbes, pronoms, déterminants, adjectifs qualificatifs,car il y aura des implications orthographiques prépositions, adverbes.

 

Identificationdes groupes nominaux et de leurs composants, base de travail pour les fonctions se rapportant au nom. (Car il y aura des implications orthographiques)

 

Reconnaissance des fonctions de ces mots: sujet du verbe, compléments du verbe (Objet, circonstances, agent.) attribut du sujet, complément du nom, épithète du nom. (Car il y aura des implications orthographiques.)

 

C’est ça, la grammaire à l’école élémentaire, et rien d’autre!

 

C’est autour de cette approche que tu dois, à mon humble avis, recentrer l’apprentissage de la grammaire (au cycle III.) et c’est là, ce qui devrait guider ta progression.

Au cycle II, tu remarqueras qu'elle avait disparu de l'emploi du temps des programmes de 2002. Elle revient dans ceux de 2008. Il faudra bien faire observer aux enfants les composants basiques de la langue (Déterminant, nom, pronom,verbe.) et ce qui les lie intimement sans terminologie lourde ou définition alambiquée.

Tu verrras se hérisser les cheveux de certains collègues à ces mots. Dis leur simplement qu'au cycle II, lecture (Sous toutes ses formes.) et productions écrites sont les priorités du cycle et c'est bien parce qu'on travaille trop tôt grammaire, conjugaison et consort qu'on fabrique de l'échec à tour de bras dans nos écoles.

Bien sûr, il ne peut y avoir grammaire sans compréhension de la langue et tu utilises évidemment cette compréhension dans ta démarche. Mais tu ne parleras jamais du groupe du sujet (inepte!) ni du groupe verbal (??)

Cela mérite une explication.Sujet du verbe est une fonction qui s’applique à un mot seul. (ou à une proposition.)Groupe du sujet n'est donc pas une formulation appropriée!

 

Exemple : Le petit renard roux s’est faufilé sous le grillage.

le : article défini, détermine le nom renard.

renard : nom commun, sujet du verbe se faufiler

petit : adjectif qualificatif, épithète du nom renard.

roux : adjectif qualificatif, épithète du nom renard.

s’est faufilé : verbe se faufiler; (pas de fonction)

sous : préposition, introduit de GN de grillage.

le : article défini, détermine le nom grillage.

grillage : nom commun, complément de circonstance de lieu du verbe se faufiler.

 

S’il est bon de faire identifierle GN de renard, celui-ci n’est en aucun cas, dans son ensemble, sujet du verbese faufiler.

Faire reconnaître le GN de renard, c’est déjà faire comprendre à l’enfant que les deux adjectifs qualificatifspetit & rouxse rattachent aunomrenard, lui même déterminé par l’article le. (Et s’il s’agissait d’un contexte nouveau avec plusieurs renards ou une renarde, des évolutions se feraient jour dans ce groupe!!)

 

 

Les adjectifs qualificatifs petit, roux et l’article len’ont donc pas de relation avec le verbe se faufiler.


Il faut donc se donner une progression logique, à partir de la fin du cycle II et préciser les compétences à maîtriser pour chaque niveau. Ce pourrait être ceci :

 

CE1 : identifier la phrase déclarative et interrogative et reconnaître le nom et son déterminant, le verbe conjugué. Reconnaître la fonction sujet d’un nom ou d’un pronom.

CE2 : conforter l’acquis et reconnaître en plus l’adjectif qualificatif et le pronom personnel, reconnaître la fonction complément du verbe (Les circonstances de base : lieu, temps, manière.) la fonction épithète de l’adjectif qualificatif. Identifier la phrase impérative et exclamative. Distinguer le verbe conjugué du verbe à l’infinitif.

CM1 : conforter l’acquis et reconnaître les principales familles de déterminants (Possessifs, démonstratifs.) le verbe conjugué en un ou plusieurs mots, les pronoms relatifs, les deux propositions d’une phrase complexe, reconnaître la fonction complément du verbe, [Objet direct, les 3 circonstances de base (lieu, temps, manière)] les deux formes (Affirmative et négative.) de chacun des types de phrases.

CM2 : conforter l’acquis et reconnaître quelques autres déterminants et pronoms, les prépositions et adverbes, reconnaître la fonction complément du nom d’un nom, attribut du sujet de l’adjectif qualificatif ou du nom, complément du verbe (objet direct et indirect) d’un nom et d’un pronom personnel et complément d’agent d’un nom, reconnaître les deux voix possibles. (Active et passive)

 

NB : les programmes de 2008 ouvrent d’autres perspectives. Attention tout de même ! Tu devras consolider l’essentiel et vérifier qu’il est bien acquis. N’essaie pas de boucler le programme coûte que coûte. Ce serait une source d’échec et ce n’est pas ce que tu recherches. Ton rôle est de développer des compétences, pas de suivre un programme.

 

* En annexe à ce chapitre, tu découvriras les tableaux des compétences qu’on peut chercher à faire maîtriser en fin de cycle II et en fin de cycle III. Tu peux t’appuyer également sur les programmes en cours pour en définir d’autres.

Annexe 3

 

Cycle II.

 

 

Les compétences visées à travers l'observation de la langue.

1

Je sais reconnaître un nom commun, un nom propre.

2

Je sais classer les noms communs : noms de personnes, d’animal, d’objet.

3

Je sais reconnaître le verbe conjugué de la phrase simple.

4

Je reconnais la phrase déclarative.

5

Je reconnais la phrase interrogative.

6

Je sais identifier le mot sujet d’un verbe. (Nom, pronom.)

 

Cycle III.

 

Grammaire.

 

Je reconnais les natures des mots.(classes grammaticales)

1

les noms;

2

le verbe conjugué, (En 1 ou plusieurs mots.) ou à l’infinitif.

3

l’adjectif qualificatif.

4

les déterminants;det. possessifs, démonstratifs, indéfinis.) 

5

les pronoms personnels, relatifs ;

6

les prépositions, les adverbes;

7

Je sais identifier un groupe nominal.

8

Je sais identifier une proposition subordonnée relative. (Introduite par qui, que et où.)

 

Je sais donner sa fonction à un nom ou à un pronom.

8

sujet du verbe ;

9

complément d’objet direct ;

10

compléments circonstanciels de lieu de temps, de manière ;

11

Complément d’objet indirect ;

12

complément d’agent;

13

attribut du sujet;

 

Je sais donner une fonction à un composant du GN.

14

adjectif qualificatif épithète;

15

Adjectif qualificatif atribut su sujet ;

16

nom complément du nom.

 

 

Je sais reconnaître :

17

une phrase de type déclaratif;

18

une phrase de type impératif;

19

une phrase de type interrogatif;

20

une phrase de type exclamatif;

21

une phrase de forme affirmative;

22

une phrase de forme négative;

23

une phrase à la voix active ;

24

une phrase à la voix passive;

25

les propositions d’une phrase complexe et les isoler.

 

Tu remarques que tu as largement de quoi répartir sur les trois années du cycle les acquisitions des compétences.

Si tu compares avec ce que proposent les manuels, il n’y a pas photo. Quant aux exercices, ils coulent de source : identification uniquement. Tout le reste c’est soit de l’orthographe, soit de la production d’écrits.

Alors, fais bien attention à ce que tu programmes. Les implications orthographiques ne peuvent être comprises que si les enfants savent reconnaître les entités grammaticales. Tout cela est lié, soit, mais si ta séance de grammaire se cantonne bien dans l’apprentissage de la reconnaissance, tu gagneras plus facilement les batailles de l’orthographe et de la conjugaison.

 

 

 

 

 

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.